Lifestyle

BILLET D HUMEUR : A QUELQUES JOURS DE LA RENCONTRE …

Les mois sont passés les uns après les autres, mon ventre et mon corps se sont arrondis, mon bébé a grandit, j’ai coché chaque semaine qui me séparait de sa venue sur cette feuille accrochée sur le frigo qui me suit depuis que je sais que je vais être mère … j’ai lu tous les forums possibles et inimaginables, tous les sites à destination des futures mamans. je les ai même relu plusieurs fois pour certains, j’ai suivi inlassablement le poids moyen du foetus et ses évolutions, les mots péridurale, prématurés, semaines d’aménorrhée, épisiotomie, sophrologie, échographies et j’en passe n’ont plus de secret pour moi … A chaque doute, à chaque crainte, j’ai tapé dans mon moteur de recherche les symptômes que j’avais en espérant apaiser mes angoisses pas souvent fondées de future maman. J’ai mené cette grossesse a terme … Je sais désormais que bébé est « fini » et en bonne santé, qu’il ne lui reste plus qu’à faire son entrée fracassante dans le monde …
Mais surtout j’essaie de réaliser que je vais devenir mère … qu’un petit être va faire son apparition dans quelques jours ou quelques heures, devenant la personne la plus importante de nos vies, qui dépendra complètement de nous … qui va bouleverser ce que nous étions et faisions de manière définitive ! Alors les jours paraîssent des siècles, je guette les signes du départ pour la maternité, j’ai hâte mais la peur de l’accouchement est tout de même présente. Oui on a beau nous dire qu’une fois bébé là on oublie tout, qu’une fois le moment venu on saura quoi faire … il n’empêche que je FLIPPE !!
J’aimerais qu’elle soit déjà là ( si possible en sautant la case  » accouchement  » hein ! ), j’aimerais la tenir, la découvrir, la sentir … je me demande souvent combien de temps il me faudra pour réaliser que ca y’est je suis maman et que cette petite crevette est née de mon amour pour mon homme, qu’elle porte en elle de lui et de moi … Quand je me rappelle de ce que nous étions il y a un an … tant de choses ont changé !
Et puis il faut bien l’avouer au delà de l’amour, de l’épanouissement, du bonheur … de devenir mère il n’y a pas que des avantages ou des moments de joie à être enceinte. Même si le politiquement correct veut qu’on n’ose jamais parler de la grossesse en des termes négatifs, je vais tout de même me permettre de le faire. J’ai adoré sentir mon bébé grandir en moi et surtout la sentir bouger … mais pour tout le reste, je peux l’affirmer : La grossesse n’aura pas été la période la plus fun de ma vie ( fatigue, douleurs, crampes, insomnies … ) Beaucoup de stress et d’angoisse d’une part et une image de mon corps qui change que j’ai beaucoup de mal à assumer.
Il n’est pas tous les jours facile de voir son corps se métamorphoser à ce point ! Je ne peux que me demander comment je vais faire pour redevenir celle que j’étais. Avec les changements corporels, la féminité disparaît peu à peu. J’ai très vite perdue l’envie de m’habiller, de me maquiller, de prendre soin de moi … J’admire ces futures mamans parfaites qui arrivent à garder un corps de rêve, un brushing impéccable, qui sont actives jusqu’au bout de leur grossesse, et qui une fois après voir accouché enfile leur jeans slim … En ce qui me concerne, +17 kg sur la balance qui a donné naissance à une personne que je ne reconnais même pas dans le mirroir. L’envie de redevenir femme ajoute encore d’avantage à ma hâte que Panthéa naisse, en espérant ne rien perdre de cette motivation qui grandit en moi, d’attaquer le sport et une excellente hygiène de vie après avoir accouché.
J’espère ne pas me laisser emporter par la venue d’un nouveau né au point de m’oublier en tant que femme de manière défitive. Pour certaines, se préoccuper de sa personne alors qu’on est sur le point de donner la vie, peut paraître superficiel et déplacé. Mais j’assume ! Dire qu’il n’y a que des avantages à vivre une grossesse serait mentir ! Je connais des femmes qui ne sont jamais senties plus belles et désirables que lorsqu’elle portait en elle leur bébé, pour ma part, c’est le contraire.
J’essaie de ne pas trop y penser et je dois tout de même confesser qu’au quotidien je n’y pense pas beaucoup, certainement parce que j’évite les miroirs et que j’évite tous les sites de shopping que je me suis promise de reconsulter une fois tout mon poids de grossesse perdu. Pour le moment, ma vie est consacrée à cette petite crevette … j’attends, je me repose et je me fais plaisir en lui achetant des vêtements à elle !
J’ai fait un effort pour prendre ces photos à quelques jours de sa naissance, certainement les dernières que je garderais en souvenir de ma première expérience de femme enceinte ! En espérant que le prochain article que je vous écrirais sera le récit de mes premiers instants de maman comblée.
Et oui ma Panthéa, on t attend avec tellement d’impatience, qu’il serait temps pour toi de faire ton entrée dans nos vies !

Commentaires (4)

  • Superbe texte, très émouvant… Tu es sublime sur les photos, je suis sûre que tout se passera bien <3

    Répondre
  • Oh comme j'ai trop l impression que ces mots pourrait être les miens… Je ne m épanouis pas du tout enceinte… J'ai qu'une hâte ces que mon loulou soit deja la… J'assume aussi complètement le fait de dire qu être enceinte n'est pas super fun… Il te reste plus beaucoup.. Moi deux mois … Je déprime deja comme ces long ..
    Allez courage.. Tu aura retrouver la ligne que j aurai toujours pas accoucher.. Lol..
    Bisous
    A2joh

    Répondre
  • Waw, en regardant ton blog et tes photos, on ne croirait vraiment pas que tu oublies ta féminité et que tu prends moins soin de toi, tu as l'air tellement épanouie ! Personnellement (j'en suis à 8 mois de grossesse), j'adore cet état et voir mon ventre s'arrondir, je pense que ça va me manquer. Et j'ai encore plus envie d'être jolie et de me mettre en valeur. Côté kilos, j'ai pris très peu (6 kilos je crois) et j'ai du diabète de grossesse qui fait que je ne peux presque plus rien manger en dehors des légumes et un nombre de grammes limité en féculents… J'ai eu beaucoup de mal avec les nausées des premiers mois… Mais vraiment, c'est super de sentir cette vie croître en soi ! Ce sera un souvenir inoubliable !!! Et je trouve que le temps passe trop trop vite ! Bon courage pour la dernière ligne droite !

    Répondre
  • Très joli billet, qui me rappelle très fort ce que je ressens déjà, pour ma part. Je suis dans mon 4ème mois de grossesse, encore bien loin de là où tu en es, c'est certain… Mais je l'ai affirmé il y a quelque jours…. même si le bonheur est immense d'imaginer donner la vie à ce qui est le résultat de notre amour, je n'aime définitivement pas la grossesse qui pour le moment n'est que compliquée. Mon corps se transforme, je suis très malade et j'ai une fatigue inmesurable qui me fait remettre à demain ( à dans 6 mois même ) ce que je devrai faire…. Mon envie de me préparer, de m'habiller, de prendre soin de moi c'est également envolée… Mais je suis heureuse de lire tes mots qui me font sentir moins seule… Bisous et vivement que ta princesse arrive parmi vous !

    Répondre

Ecrire un commentaire