Lifestyle

GILR TALK : AMELIORER SON QUOTIDIEN

En ce moment, j’essaie de prendre du temps pour lire des articles et des livres sur le développement personnel. Je trouve cela important de chercher à être chaque jour plus heureux mais surtout faire en sorte d’améliorer son existence. Je pense que l’âge joue beaucoup. Lorsqu’on est jeune, on est fougueux, on se croit invincible, on fonce tête baissée, on ne craint rien ni personne, on part dans tous les sens mais surtout on ne mesure pas les conséquences des décisions que l’on prend dans sa vie.

Plus les années passent, plus j’essaie de faire un travail sur moi même pour essayer d’être une meilleure personne, une meilleure femme, une meilleure mère, une meilleure amie … J’accorde de plus en plus d’importance à mes valeurs, à ce que en quoi je crois, j’élimine toute source de négativité … Je m’entoure de ce qui rend heureuse et me fait avancer, j’apprends à dire non, je prends le temps de me remettre en question, je prends le temps d’analyser et d’apprendre de mes erreurs. Mais surtout je ne baisse plus les bras au moindre obstacle, je ne remets plus au lendemain ce qui peut être fait le jour même. Je me fixe des objectifs et je fais tout pour m’y tenir.

Voici donc une petite liste de choses que je fais quotidiennement et qui m’aident à améliorer ma vie et à me sentir mieux :

 

ORGANISATION

C’est de loin la meilleure chose à faire pour ne jamais avoir l’impression d’être dépassée ou pour ne pas perdre pied. Nous vivons une vie à 100 à l’heure, chaque minute compte, et on a bien souvent l’impression d’être sous l’eau. La meilleure chose que j’ai trouvé c’est de m’organiser un maximum en planifiant toutes les tâches à réaliser, en les classant par ordre de priorité et en me fixant des limites. Pour cela il faut apprendre à être très méthodique, à noter vraiment tout ce que vous devez réaliser mais soyez réaliste. Le but n’étant pas de remplir des pages entières pour avoir l’impression d’en faire des tonnes et ensuite ne rien pouvoir réaliser et déprimer. Apprenez à dire NON aussi. Avant, nous acceptions tous les chantiers, toutes les propositions, désormais nous sélectionnons ceux que nous allons accepter en fonction de critères que nous avons définit pour nous faciliter la vie.

NE VOUS FORCEZ PAS

ce point ci est la continuité du précédent. J’ai appris à ne plus me faire violence, à laisser couler et à refuser. Un client qui me paraît désagréable, irrespectueux ou en décalage avec ma vision des choses, soit je délègue à Cadio pour ne plus avoir à supporter soit je rembourse pour ne pas avoir à réaliser le chantier. Mais je ne laisse plus les gens me faire faire des insomnies ou me bouffer la santé. De la même manière, je ne me force plus à faire du social, à sortir pour sortir ou voir pour voir. Lorsque je sors, c’est pour passer du bon temps avec des gens que j’aime et avec qui le respect et les valeurs sont mutuelles.

FAITES ABSTRACTION DU NEGATIF

Le négativisme est un des fléaux de notre société. Et malheureusement, ces personnes là sont souvent les plus bavardes et les plus motivées à donner leur point de vue sur tout. Quoi que vous vouliez faire, il y aura toujours cette âme charitable pour vous tirer vers le bas, vous démoraliser, glisser un petit pic, ou faire preuve de méchanceté pour vous faire abandonner ou échouer. Tenez bon ! Les gens négatifs sont ceux qui n’ont le courage de ne rien entreprendre, qui ont peur de la vie et de l’avenir et qui pour se rassurer ont besoin de faire baisser les bras aux autres.

AIMEZ VOUS

Il n’y a qu’en apprenant à être en harmonie avec soi même que l’on peut espérer être heureux et faire de grandes choses. Et si quelque chose vous empêche de vous aimez et que vous n’arrivez à pas vous accepter telle que vous êtes alors plutôt que de pleurer sur votre sort faites en sorte de changer les choses. J’en ai marre de me trimbaler mes kilos en trop, j’en ai marre d’être bordélique, j’en ai marre d’être toujours dans le jus et me sentir dépassée , donc je me mets au régime, je reprends le sport, je range mes placards, je trie et je m’impose des listes et des limites. Il n’y a qu’en vous aimant que vous aurez confiance en vous et en vos choix, vous serez sure du chemin que vous voulez prendre, vous ne serez pas tenté par la jalousie mais apprendrez à vous servir des gens meilleurs comme motivation et non plus comme raison pour déprimer.

CONCENTREZ VOUS SUR L ESSENTIEL

Si il y a bien quelque chose que j’ai appris durant ces dernières années c’est à quel point le superficiel est un frein au bonheur et au succès. Il créé de mauvaises habitudes, de l’insatisfaction permanente, il éloigne des objectifs mais surtout il ne mène à rien. Eloignez vous des gens superficiels et creux. Ne vous laissez pas bouffer par la société de consommation. Fuyez les comptes insta qui ne sont que des boutiques ambulantes pour vous faire acheter encore et toujours. Ma vie ne se résumait qu’à faire du shopping, à avoir la dernière paire de Louboutin, le sac Chanel qui venait de sortir, à partir en vacances et manger au restaurant dans les endroits branchés, je ne m’arrêtais jamais. Mais surtout je n’étais pas heureuse car au lieu de faire en sorte de réparer en moi ce qui me poussait à acheter compulsivement, je me cachais lachement derrière ma carte bleue pour oublier mes propres échecs et mon manque d’ambition. Le jour où j’ai connu la galère, et les fins de mois difficiles, J’ai appris à faire sans. Et le jour où j’ai pu enfin remonter la pente, j’avais appris à me débarasser du superflu. Je ne travaille plus aujourd’hui pour m’offrir du matériel, je travaille pour m’offrir un confort de vie. Et cet objectif là est bien plus motivant.

ENCOURAGEZ VOUS

Soyez fière de ce que vous accomplissez quotidiennement ! Chaque fois que vous réalisez un des points de votre to do list, félicitez vous ! Considérez le comme une grande source de satisfaction ! Lorsque je termine ma séance de sport, j’ai envie de danser, de chanter, je fais le clown pour Bibounette, je saute partout dans la maison, parce que je suis fière de me dire que j’ai vaincu ma fatigue de fin de journée, mon envie de m’étaler dans le canapé … Lorsque l’on finit un chantier, on s’applaudit, on se tape dans les mains avec l’équipe, on boit un verre, on en fait des caisses, parce qu’on a terminé de réaliser quelque chose. C’est important de se motiver soi même et d’être conscient des efforts que cela nous a demandé. Vous avez fini de faire les courses, vous êtes épuisée, vous venez de rentrer les bras chargés de sacs, votre enfant braille parce qu’il a faim, le chien vous saute dessus parce qu’il veut sortir, stoppez tout !! Mettez de la musique, dansez en rangeant vos fruits et légumes, invitez votre enfant à vous aider en se bougeant, installez la bonne humeur chaque fois que le moral flanche. Encouragez vous et créez des ambiances propices à votre épanouissement.

NE VIVEZ PAS DANS LE PASSE

A-van-cez !! Rien de pire que de rester là à se morphondre des erreurs qu’on a pu commettre, des mauvais choix faits, des histoires d’amour ratées ou tout autre problème appartenant maintenant au passé. Laissez au passé sa place de passé et continuez votre chemin. Dès l’instant où vous comprendrez qu’on ne peut plus rien y faire, vous vous rendrez service. J’ai eu à vivre quelques expériences traumatisantes, j’ai aussi eu la chance d’avoir un père pour qui le mot Amour ne voulait rien dire mais si j’avais passé ma vie à pleurer pour cela et à m’en servir d’excuses pour ne pas avancer, je n’aurais rien accompli. Je connais des gens qui se refusent le bonheur sous prétexte qu’ils n’ont pas connu l’amour parental jeune, ou qui n’arrivent pas à être heureux en couple parce qu’ils sont tombés une fois sur le mauvais … Je préfère faire des événements tragiques des forces, me répétez que si j’ai pu traverser telle épreuve, je suis capable de tout mais surtout j’ai appris que déprimer, pleurer et fermer les yeux en espérant que ça passe ne va jamais m’aider à arranger les choses.

APPRECIEZ CHAQUE INSTANT

je vais conclure avec ce dernier point qui est essentiel pour être heureux au quotidien. Soyez positive ! Apprenez à apprécier ce qui vous entoure, rappelez vous en permanence ce qui fait que vous avez de la chance dans la vie (à certaines périodes cela peut être plus compliqué), savourez les moments en famille ou entre amis, baladez vous, faites vos courses au marché, posez vous pour un picnic au bord d’un lac, faites vous une journée à Disneyland. Créez vous des souvenirs et appréciez à sa juste valeur ces moments auxquels vous pourrez repenser lorsque le moral ne sera plus au beau fixe. Mais surtout ne prenez pas les choses trop au sérieux. Je n’aime pas les conflits, je n’aime pas les disputes, alors si vous avez besoin faites part à l’autre de ce qui vous pèse et passez à autre chose. Les gens qui ont un besoin permanent de se crêper le chignon avec leur mari ou leurs enfants sont des gens qui n’ont pas confiance en eux et qui refusent le bonheur pour se complaire dans leur rôle de victime. La vie est beaucoup plus agréable lorsqu’on arrête de crier, de hurler, qu’on communique, qu’on apprend à rire malgré les épreuves. Cadio me dit souvent que ce qu’il préfère chez moi c’est que je m’émerveille de tout comme une enfant, c’est un peu mon arme secrète pour résister face aux épreuves et au stress de la vie. Essayez ! Vous verrez ça rend vraiment heureux !

 

Commentaires (2)

  • Merci pour ce bel article, comme tu l´as justement dis je pense aussi que c’est une question d’age, je suis dans cette période où tout ce que tu as évoqué se passe pour moi et pas mal de personnes de mon entourage. C’est comme si on avait passé un cap et compris qu’elle etait là vraie « cible » . Tout n’est pas toujours parfait mais on se sent mieux . Enfin voilà très bonne lecture de début de journée 🙂

    Répondre
  • Je dis oui oui oui à tout cela !
    J’ai découvert en plus de là méditation et de jolies lectures : les POdCAsts !!!
    <3

    Répondre

Ecrire un commentaire