Lifestyle

MUM TALK : NE T INQUIÈTES PAS …

Aujourd’hui était un jour particulier, un jour que j attendais avec impatience … et que j appréhendais aussi beaucoup …

Aujourd’hui nous avions rendez vous dans l IME que nous voulions pour Panthea . Tu te demandes sûrement ce que c’est … un IME est un institut medico éducatif … un lieu où la maîtresse est remplacée par une Psychomotricienne, où les jeux de corde à sauter et marelles sont remplacés par des cours d autonomie , des cours de communication … tout est mis en place pour aider les enfants « différents » à évoluer … 2 éducatrices pour 4 enfants par classe, des professionnels formés et passionnés pour aider ton enfant à progresser , dès séances de piscine, d équitation, de cuisine … généralement 2 ans d attente pour en intégrer un … mais on ne va pas se plaindre car on a tout de même la grande chance de vivre dans un pays qui t offre cette opportunité rare d aider ton enfant gratuitement … 

Nous voulions cet IME et pas un autre , nous voulions le meilleur pour Panthea … nous savions qu’une maternelle même avec AVS ne lui apporterait pas autant qu’une structure adaptée … 

Nous voulions … nous avions enfin ce rendez vous … nous allions découvrir cet IME en vrai … après l avoir tant imaginé 

Mon cœur de maman n était pas prêt… pas prêt a voir tous ces enfants extra-ordinaires, les voir tous rassemblés dans un même lieu, pas prêt pour la réalité du handicap, pas prête à accepter que ma fille était l’une d entre eux … pas prête à réaliser que la « normalité » n était plus dans ces lieux … juste pas prête… 

Au premier enfant déficient intellectuel mon cœur s’est serré , au second enfant autiste profond mon estomac s’est noué et au troisième les larmes me sont montées , j avais envie de courir, de partir, de m éloigner et ne jamais ne retourner … fuir cette réalité … fuir le handicap et l’injustice … 

J ai écouté, j ai étouffé mon cœur de maman, j ai étouffé mes peurs, j ai étouffé la honte que j éprouvais d être à mon tour si intolérante face aux autres enfants extraordinaires, la honte de ne pas vouloir assimilé ma fille à ce que je voyais … j ai écouté en me détachant de mes sentiments , j ai été rationnelle … comme je suis souvent obligée de l être … 

J ai commencé à entendre … à comprendre… à accepter que tout était fait pour aider ma fille, j ai vu le professionnalisme , j ai vu l implication , la bienveillance … 

J ai entendu cadio me dire que les enseignements lui seraient bénéfiques, que rien n était définitif , que c’était un essaie … mais je l ai senti aussi , pour la première fois, j ai vu la tristesse dans son regard de père … 

Je suis sortie de la retournée … partagée entre la raison qui me rappelait la chance que nous avions de ne pas être sur une liste d attente, la chance que nous avions d avoir tous ces professionnels pour aider Panthea et le choc de la réalité en pleine figure … chacun de ses enfants avec son regard , ses gestes, son attitude venait poignarder mon cœur de maman … me renvoyant la différence de ma propre fille … ce handicap invisible et pourtant présent qui l empêche d aller à la maternelle et de vivre une vie comme les autres … 

J ai eu la migraine toute la journée, une enclume à l arrière du crâne , une douleur qui ne m a pas lâché … comme d habitude j ai fait bonne figure , j ai étouffé les larmes et l angoisse, j ai travaillé … 

Ce soir j ai retrouvé Panthea , je viens de monter la coucher … et pour la première fois elle m à serrée de toutes ses forces dans ses bras , elle m a agrippée le cou et s est blottie dans mes bras , pour la première fois j avais un énorme câlin comme j en ai rêvé des milliers de fois … j ai reniflé son cou, je lui ai chuchoté 100 je t’aime , et j ai fini par laisser sortir tous ces sanglots pour me libérer de l enclume … j ai senti son amour dans la force de ses petits bras autour de moi, j ai senti sa tendresse dans sa petite tête posée sur mon épaule … 

Ce soir elle m a dit, sans avoir besoin de poser de mots dessus , « maman je t aime , ça va aller pour moi ne t inquiètes pas … »

Ecrire un commentaire