Lifestyle

PASTELETTES : ON REPOND A VOS QUESTIONS !

Bonjour bonjour !! il y a quelques jours nous vous avons demandé de nous faire part des questions que vous pourriez vous poser sur L’Atelier Pastel, sur les pastelettes ou sur notre travail en général. Nous n’avons bien évidemment pas pu répondre à toutes les questions mais avons fait en sorte de répondre à celles qui revenaient le plus souvent.

Petit clin d’oeil à celles qui ont posé des questions auxquelles nous ne pourrons répondre comme par exemple « combien cadio et mona vous payent-ils? » ou encore « mona a t elle du talent? » « est elle vraiment jolie en vrai » … vous imaginez bien qu’il serait difficile pour les pastelettes de me faire savoir qu’en vrai je manque cruellement de talent et que je ressemble à une morue poilue.

Pour le reste voici donc les réponses de toute l’équipe … je dois tout de même avouer qu’à la fin on avait un peu tous envie de se faire de gros câlins devant tout cet amour … AMen !!

 

  1. Quel genre de patron sont Cadio et Mona ?

 

Andréa :

Mona est dans le partage du savoir, très cool, compréhensive et me met beaucoup en valeur.

Cadio est très cool aussi, toujours de bonne humeur, aime apprendre et transmettre et me dit qu’il est fier de moi quand il l’est et c’est agréable !

 

Laure :

Mona et Cadio sont deux patrons vraiment au top et surtout très complémentaires avec chacun son domaine de prédilection.
Ils sont très à l’écoute, dans l’empathie et sont très humains. Ils n’ont jamais besoin de hausser le ton car dégagent une autorité naturelle.

 

Sandra :

Mona et Cadio sont bienveillants, bosseurs et inspirants

 

  1. Quel âge avez-vous ? Quel diplôme avez-vous ?

 

Mona : 36 ans et diplômée de l’Institut Supérieur de Gestion cycle international
Andréa : 22 ans. J’ai fait une 1ère année de prépa art (MANAA) et un diplôme de décoratrice (reconnu titre III RMCP).

Laure : 27 ans. J’ai un Master 1 en communication et un MBA (Master 2) en Management et Marketing du luxe.
Sandra : 27ans. CAP esthétique, Prothésiste ongulaire, Maquilleuse professionnelle.

 

  1. Êtes-vous devenues amies ou vous considérez-vous comme des collègues ?

Mona : Nous sommes bien plus que des collègues car nous partageons énormément, sommes ensemble toute la journée, passons nos soirées à nous envoyer des messages donc malgré le fait que je sois la « patronne », les pastelettes sont bel et bien devenues des amies.

Andréa : C’est différent de mes amis mais c’est bien plus que des collègues. En fait c’est vraiment la famille l’Atelier Pastel !
Laure : Je pense que l’on peut dire que nous sommes devenus amis mais cela ne nous empêche pas de faire la part des choses.
Au bureau nous sommes collègues de travail, pendant les pauses et en dehors on est amis et on s’envoie 1000 messages chaque soir pour parler de tout et de n’importe quoi.

 

Sandra : Laure et Andréa je les adore ! Ce sont plus que des collègues ! Et pour Mona et Cadio c’est différent puisqu’avant d’être pastelette j’ai surtout une relation familiale avec eux. En revanche, le fait de travailler avec eux me permet de beaucoup mieux les connaître au quotidien et de partager plus de choses.

 

 

  1. Qui est le plus autoritaire entre Mona et Cadio ? Le plus cool ? Lequel craignez-vous le + ?

 

Andréa : Autoritaire je dirais Cadio mais ce n’est pas vraiment autoritaire, c’est uniquement parce que je dois choisir !
Les deux sont franchement cools mais à leur façon.
En revanche, je pense que le jour où Mona s’énerve vraiment ça pète ! Mais je n’ai jamais vu l’un ou l’autre vraiment énervés pour le moment.

 

Laure : Le plus autoritaire je dirais que c’est Cadio car il est plus cash donc dit les choses telles qu’elles sont.
La plus cool je dirais Mona mais je ne suis là que 2 fois par semaine et je passe la majorité du temps avec elle. Mais les 2 sont trop cools et quand Cadio est au bureau on se marre trop.

Je ne « crains » personne mais quand Cadio a quelque chose à dire, comme je le disais, il ne prend pas de pincettes mais une fois qu’on le sait tout va bien !

 

 

Sandra : Le plus autoritaire est Cadio mais il peut être aussi le plus cool. Je ne les crains pas mais tiens à être à la hauteur envers eux.

 

  1. Si vous deviez décrire Cadio et Mona au boulot et en perso ?

 

Mona :

 

Pour Cadio perso : calme, dévoué, drôle, aimant, avec un fort esprit de contradiction.

Pour Cadio pro : exigeant, patient, dur, polyvalent, terre à terre et parfois vexant (trop cash)

 
Andréa :

 

Pour Cadio perso : joie de vivre, bonne humeur, drôle
Pour Cadio pro : sang froid, polyvalent, relationnel au top

Pour Mona perso : adorable, peut parler de tout, drôle, fun
Pour Mona pro : bosseuse, infatigable, sait ce qu’elle veut
Laure :

 

Pour Cadio perso : réfléchi, drôle, sociable

Pour Cadio pro : organisé, réfléchi et toujours dans l’empathie et le dialogue avec  les clients

Pour Mona perso : très sensible, généreuse et à l’écoute

Pour Mona pro : sait ce qu’elle veut, bosseuse
Sandra :

 

Je les trouve tout autant investi dans leurs vies pro que dans leurs vies perso. Ils sont entiers, font les choses à fond, toujours ensemble, soudés! C’est leur plus grande force.

 

  1. Vous arrive-t-il de vous disputer entre vous ?

 

Mona : Uniquement Cadio et moi. C’est court, intense et on reprend comme si de rien était 3 mins après en rigolant. Jamais avec mes pastelettes !
Andréa : Non ! Jamais !

 

 

Laure : Jamais ! On se dit tout, tout le temps, donc on ne se dispute pas !

 

 

Sandra : Non

 

  1. Est-ce délicat d’être dans une entreprise familiale ? Assistez-vous à des disputes privées ?

Andréa : Non, je ne me vois pas dans être dans une entreprise où je ne peux rien partager avec les autres, c’est plus agréable et c’est en partie grâce à cela que venir au boulot est un plaisir.

Les disputes entre Mona et Cadio arrivent mais je n’ai pas le souvenir qu’elles aient été d’ordre privé. En tout cas j’admire leur façon de régler les choses vite en ne s’en tenant jamais rigueur !

 

 

Laure : Ce n’est pas délicat car Mona et Cadio font totalement la part des choses et arrivent à bien dissocier les deux (pro et perso). Au contraire, le fait de travailler dans une entreprise familiale ça rend les rapports beaucoup plus humains et francs !

 

 

Sandra : Non pas du tout ! Au contraire ça rend l’ambiance vraiment plus agréable ! On bosse toujours avec le sourire. Je n’ai jamais assisté à des disputes d’ordre privé.

 

 

  1. Comment Mona imagine-t-elle les décos ? Comment travaille-t-elle ? Apprenez-vous beaucoup en déco à L’Atelier Pastel ?

Andréa : Mona imagine la décoration, recherche les matériaux et le mobilier et ensuite nous mettons tout sur plan et moodboards pour l’aménagement afin de voir si nos idées sont réalisables.
Laure : Mona s’inspire quotidiennement de ce qu’elle voit dans les magazines, sur internet, Pinterest et de comptes Instagram de décoratrices américaines. Elle garde les images, les classe par type de décoration et peut ainsi s’en servir pour chaque chantier et trouver de nouvelles idées. On réalise ensuite les moodboards et on étudie les mesures des pièces et des meubles afin de voir si tout est bon.

 

Sandra : Pour Mona c’est avant tout une passion, tout ce qu’elle voit peut l’inspirer d’une manière ou d’une autre. Quand elle a une idée il faut qu’elle la mette en pratique rapidement. J’apprends beaucoup tous les jours évidemment, car ce n’était pas mon domaine et cela me plaît énormément.

 

  1. L’ambiance est-elle vraiment aussi bonne qu’elle en a l’air ? Sont-il vraiment aussi cools ?

 

 

Mona : Je ne sais pas si on est vraiment cool mais l’ambiance est réellement conviviale, joviale. On se marre beaucoup mais on vit aussi chaque épreuve avec nos tripes tous ensemble.
Andréa : Oui l’ambiance est vraiment aussi bonne qu’elle en a l’air et eux aussi !  Parfois on est plus studieux certes, ce sont les réalités du travail mais on ne filme pas tout et les « coulisses » sont tout aussi drôles !

 

Laure : L’ambiance est vraiment au top, c’est difficile de faire mieux niveau ambiance de travail. Mona et Cadio sont cools, toujours de bonne humeur mais savent se faire respecter sans jamais être désagréables.
Sandra : Franchement ? Les stories ne montrent qu’un dixième de bonne humeur de cette équipe !!! Nous sommes extrêmement chanceuses de travailler dans ses conditions.

 

  1. Quel est le plus dur dans votre boulot ?

 

Mona : Gérer le stress de certains clients qui n’ont pas l’habitude des chantiers, qu’il faut beaucoup rassurer et qui ont tendance à s’emporter. Je ne suis pas douée pour ça et laisse souvent faire Cadio qui est plus calme et pédagogue. je manque cruellement de patience pour ces choses là et préfèrent me consacrer à la partie créative.

 

 

Andréa : Je dirais les clients qui ne comprennent pas tout le travail qu’il y a derrière un chantier ou une décoration.

 

 

Laure : Imaginer une déco très poussée que l’on adore mais qui s’avère finalement trop « osée »… on se sent « bridées » !
Sandra : Je dirais apprendre le « langage déco ».. Comme ce n’est pas mon domaine à la base.

 

  1. Qu’est-ce que vous aimez le plus faire ? Le moins faire ?

Mona : Ce que j’aime le plus faire c’est installer la déco sur une fin de chanter et voir enfin le résultat final. En revanche je n’aime pas du tout la comptabilité et l’administratif.

 

Andréa : J’adore faire les moodboars, les plans 3D (j’aimerais avoir plus de temps pour en faire plus). Je déteste tout ce qui relève de l’administratif mais en revanche j’adore trier et ranger !

 

 

Laure : J’adore imaginer toute une décoration quand on a carte blanche et toute la partie communication/réseaux sociaux. En revanche, je déteste gérer les problèmes avec les fournisseurs, les retards de marchandises etc…
Sandra : Recevoir les nouvelles collections et changer les atmosphères dans la boutique avec Mona !! Le moins ? Remettre de l’eau dans la machine à café (rire) !!!

 

 

  1. Meilleur et pire souvenir de l’Atelier Pastel ? Et meilleur et pire chantier ?

 

 

Mona :

Meilleur souvenir : le jour où on a eu les clés de la boutique

Pire souvenir : Lorsque que Panthéa avait ses problèmes de santé et qu’elle était hospitalisée et qu’entre deux hospitalisations nous devions assurer des chantiers ! une cliente m avait même dit « je comprends que votre fille est à l’hopital mais j’ai besoin de ma salle à manger » , j avais envie de lui éclater un vase sur la tête !!

Meilleur chantier : J’hésite entre Cannes et Deauville car ce sont 2 chantiers déco où on a eu carte blanche et des clients très agréables.

Pire chantier : Les 2-3 fois où on a eu des clients particulièrement agressifs voire carrément mal élevés. Je gère très mal, j’ai tendance à me détacher complètement du chantier et laisser Cadio gérer ou alors carrément je finis par envoyer bouler les gens frontalement.

 

 

Andréa :

 

Meilleur souvenir : Quand ils m’ont appelée pour me dire que j’étais prise ! J’ai vraiment pleuré comme un bébé c’était le job de mes rêves.

 

Pire souvenir : Quand on ne voyait pas la fin du chantier de la boutique

 

Meilleur chantier : La fin du chantier de Cannes, j’ai eu l’occasion d’aller sur place, suivre l’évolution.

 

Pire chantier : La réaction d’un client à la fin d’un chantier. Il était ravi car nous a remercié infiniment par la suite mais tellement peu expressif et froid sur le coup ! C’était frustrant !

 

 

Laure :

 

Meilleur souvenir : Le jour où on a eu les clés de la boutique, on y a diné à même le sol, on ne voulait plus rentrer chez nous !

Pire souvenir : Cet été a été très compliqué. Mona et Cadio étaient surmenés et enchainaient les difficultés.

Meilleur chantier : Cannes. Le client nous avait laissé carte blanche entièrement !

Pire chantier : Un chantier où la décoration voulue par la cliente n’était absolument pas à notre goût.

 
Sandra : Je ne suis pas là depuis assez longtemps pour en parler alors je dirais juste mon meilleur souvenir qui était l’inauguration.

 

  1. Une anecdote à raconter sur Mona ? ou un truc drôle qu’elle fait ?

 

Andréa : Ses petites danses qu’elle fait quand elle est contente ! Vous devriez voir ça ! Et ça s’accompagne généralement de petits sauts !

 

Laure : Mona est très timide quand elle ne connaît pas la personne qui est en face d’elle. Avec nous c’est l’opposé elle est explosive !!!

Sandra : Mona danse très bien, demandé lui une choré! Elle est très expressive quand quelque chose ne lui plaît pas, elle fait un drôle de mimique mais que nous seules pouvons voir et c’est très drôle surtout devant les clients !!

 

  1. La meilleure qualité pro et perso de chacune d’entre vous ?

 

Mona :
Andréa qualités pro : une machine de guerre de l’efficacité

Andréa qualités perso : profondément humaine et drôle

Laure qualités pro : sa connaissance du marketing, des réseaux sociaux, de la communication

Laure qualités perso : sa sensibilité, son grand cœur et drôle

Sandra qualités pro : très bonne conseillère de vente, toujours souriante

Sandra qualités perso : avoir rendu mon frère le plus heureux des hommes

 

Andréa :

Mona qualités pro : bosseuse acharnée
Mona qualités perso : naturelle

Laure qualités pro : polyvalente

Laure qualités perso : drôle (on rigole beaucoup ! c’est ma « go sûre »)

Sandra qualités pro : très aimable, souriante

Sandra qualités perso : très sympathique

 

Laure :

Mona qualités pro : vraie bosseuse
Mona qualités perso : très humaine

Andréa qualités pro : polyvalente

Andréa qualités perso : entière

Sandra qualités pro : très organisée

Sandra qualités perso : sociable

 

Sandra :

Andréa : consciencieuse dans son travail et d’une grande gentillesse

Laure : professionnelle et toujours de bonne humeur

Mona : passionnée, courageuse et très positive

 

  1. Qu’est-ce qui vous plait le plus / ce que vous admirez le plus chez Mona boss et Mona femme ?

Andréa :

 

Côté pro Mona est infatigable c’est impressionnant !
Côté perso c’est une femme très forte.
Laure :

Côté pro j’admire Mona car elle sait toujours ce qu’elle veut. Elle sait vers où elle va et ne s’égare pas !

Côté perso/femme j’admire le fait qu’elle arrive à toujours tout gérer : le travail , Panthéa et sa vie personnelle.

 

Sandra :

 

Mona bosse son ambition. Mona femme son bon goût naturel

 

 

 

 

  1. Qui est le plus gourmand ? Le + drôle ? le + réservé ? Le + fou/folle ?

 

 

Mona :

La plus gourmande : Franchement ? Moi !

Le plus drôle : Cadio

La plus réservée : Sandra

Le plus fou : Cadio

 

Andréa :

La plus gourmande : Mona

Le plus drôle : Cadio

La plus réservée : Moi !

Le plus fou : Cadio

 

Laure :

La plus gourmande : Mona

Le plus drôle : Cadio

La plus réservée : Sandra

Le plus fou : Cadio

 
Sandra :

La plus gourmande Andréa (sorry c’est toi qui fait les courses 😂)

Le plus drôle :  Cadio

La plus réservée :  Laure

La plus folle : Mona of course !

 

  1. Comment vivez-vous la notoriété de Mona sur les réseaux sociaux ? Est-ce que cela a un impact sur votre quotidien ?

    Êtes-vous vous même followeuse à l’origine ?

 

Andréa : De base je ne connaissais ni Mona (je ne suis pas les blogueurs), ni l’Atelier Pastel, mais je les kiffe !

Etant avec elle tout le temps j’en oublie ses followers donc il n’y a aucun impact au quotidien. En revanche, c’est un plaisir de voir tout l’amour et la fidélité de ses abonnées aux événements et à la boutique.

 

Laure : Je suivais Mona sur les réseaux sociaux avant de travailler avec elle.  Maintenant que je la fréquente quotidiennement je ne me rends plus du tout compte de sa notoriété sur les réseaux sociaux, ce n’est plus une blogueuse que je suis derrière un écran mais une amie.
J’adore assister aux rencontres avec ses abonnées, c’est toujours bienveillant et tellement touchant !

 

Sandra : J’étais en effet une abonnée avant de travailler avec Mona ! Non ça n’impacte pas ma vie, elle reste ma belle-sœur avant d’être une personne reconnue sur les réseaux.

 

  1. Vous voyez-vous travailler encore à l’Atelier Pastel dans quelques années ? Qu’est-ce qui vous ferait partir ?

 
Andréa :

 

Mon rêve est de monter ma propre entreprise donc si je devais partir cela serait pour ça. Après très franchement ce n’est pas pour tout de suite et on sait pas de quoi l’avenir est fait (je vais peut-être réussir d’ici là à leurs voler des parts de la société ! haha)
Laure :

 

Je me vois totalement restée ! J’adore ce que je fais ici et bosser dans cette ambiance.
J’ai le statut d’auto-entrepreneur donc j’ai la chance d’être libre de « choisir » les gens avec qui je travaille mais ce qui me pousserait à arrêter de travailler pour l’Atelier Pastel : si de venir travailler n’est plus un plaisir.

 

 

Sandra :

 

Ouuii j’espère rester ici ! J’adore l’ambiance et ce que je fais ! Ce qui me pousserait à partir ? devoir déménager.

 

  1. Mona est-elle différente dans la vraie vie par rapport à l’image qu’on a dans les stories ?

Andréa : Je ne me rends pas compte de son « image » la voyant au quotidien mais quand on fait des stories c’est totalement naturel afin de vous faire partager nos aventures et/ou péripéties.

 

 

Laure : Mona est quelqu’un de très vrai donc elle ne sait pas faire semblant, c’est la même personne ! (et je la suivais avant de la connaître vraiment).
Les stories Instagram c’est un dixième de la journée, même pas ! Elle partage tout naturellement et sans filtre mais ne montre pas quand elle ne va pas bien.
Sandra : Les stories ne sont qu’une fraction de seconde dans une journée et qui laisse place à l’imagination de chacun. Mais elle reste une personne avec ses qualités ses défauts, des hauts et des bas, comme vous et moi. Si vous ressentez de l’émotion, de l’empathie ou que vous aimeriez que ce soit votre amie tellement elle vous fait rire, alors dites-vous qu’elle ne joue pas un rôle face caméra et que non elle n’est pas différente et forcément encore mieux en vrai !!

 

  1. La chose la plus cool que vous faites à L’Atelier Pastel et que vous ne pourriez pas faire ailleurs ?

Andréa : Rigoler et faire des blagues tout le temps, écouter de la musique, pouvoir partager plein de choses… C’est une ambiance générale et pas une chose en particulier.
Laure : Être 100% nous-même ! Avoir l’impression de travailler avec sa famille et non pas avec des inconnus ou juste des collègues.
On se dit ce qu’on pense et sans filtre, on n’a pas peur de blesser/froisser l’autre et ça évite ainsi toute tension.
Sandra : Manger toute la journée haha !!

 

  1. Quel lien avez-vous avec Bibounette ?

Andréa : En la voyant tous les jours on a créé un super lien comme des sœurs ! On est fières de la voir grandir (trop vite !).

C’est elle aussi ma « go sûre » mais depuis que l’on a nos bureaux à Levallois on ne la voit plus et avec Laure on compte bien manifester pour la voir au moins un jour par semaine !

 

Laure : Bibounette c’est la queen de l’Atelier Pastel ! On la considère comme notre nièce. On suit chacun de ses progrès et on partage l’émotion de Mona et Cadio. En revanche on la voyait tous les jours et depuis que nous avons déménagé nos bureaux on ne la voit presque plus ! On va se rebeller car elle nous manque !
Sandra : Je suis sa tata !!

 

  1. Quel genre de patron êtes-vous (question pour Mona) ?

 

Mona : Je ne sais pas trop mais je sais qu’il est primordial pour Cadio et moi que l’ambiance au travail soit détendue et conviviale. On a toujours travaillé et avancé dans la bonne humeur et il est inenvisageable pour nous que les gens qui travaillent à nos côtés ne soient pas heureux au quotidien, ne s’épanouissent pas ou pire aient la boule au ventre en travaillant.
Une bonne ambiance permet une meilleure créativité et motivation.

Commentaires (6)

  • Quelle bonne idée d’avoir fait cet article! Vous êtes exemplaire! J’admire tous les jours ce que vous faites! Continuez comme ça! Vous êtes au top👍👍👍

    Répondre
    • merci beaucoup <3

      Répondre
  • Bonjour, c’est un réel plaisir de lire votre article !
    J’aimerai savoir quel diplôme a passé Andréa pour être décoratrice d’intérieur ? Il y a -t-il une école ou une formation à distance que vous recommanderiez plus qu’une autre ?
    Merci 🙂

    Répondre
    • bonjour et merci ! elle a fait l ecole ITECOM . nous ne savons pas ce que valent les formations à distance par contre

      Répondre
  • Bravo à toute cette équipe .qui forment l atelier pastel . Un pur bonheur de vous suivre. De la bonne humeur de la joie de vivre des chantiers de dingue une bibounette super attachante……
    Qui ne reverais pas d avoir des patrons comme vous .
    C est la clé de la réussite une bonne entente de la confiance pas de tabou du respect et tout sa dans une ambiance familiale ….. donc des employés au top et qui vous le rendent bien avec un beau travail une motivation à venir au boulot.
    Tout les patrons devraient être comme vous.
    Continuez ainsi vous assurez et tout sa es bien mérité. Quel talent .

    Répondre
    • merci infiniment <3

      Répondre

Ecrire un commentaire